Par Evie12 Mai. 2021

Mon rêve d'atelier se réalise

Quelle aventure ! En 2020, je réfléchissais à comment produire plus de 850000 masques barrières. Nous voilà en 2021 et je me retrouve à la tête d’une entreprise, d’une marque, d’une maison non plus de 4 mais de 16 talents. 

La gestion des coulisses

J’ai besoin d’écrire aujourd’hui pour vous raconter comment cela se passe à l’intérieur de nos murs, les changements que nous allons opérer, les améliorations que vous avez déjà constatées et surtout l’avenir de Dao. Le silence de ces derniers mois (presque 8 mois sans écrire sur mon blog) était en partie dû à la gestion des coulisses. Déménagement, montage d’un nouvel atelier, briefing des équipes, recrutements et le tout a dû s’opérer à vitesse grand V. 

La première chose qui me vient à l’esprit c’est de vous parler de notre cœur de métier. Chez Dao, nous ne sommes pas des communicants dans l’âme mais des créateurs et des fabricants. Dao possède maintenant un atelier digne de ce nom et celui-ci occupe la majeure partie de notre nouveau local.

La liste du père noël

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai vu des ateliers en Asie de très haut niveau, des ateliers en France et en Europe mais je n’ai jamais vu un atelier comme le nôtre. J’en suis très fier et vraiment, je n’aurais pas pu imaginer que ma maison puisse posséder un tel atelier il y a encore un an. C’est comme si j’avais fait une liste au père Noël, et parce que j’ai travaillé comme un damné toutes ces années, alors j’ai reçu tous les cadeaux que j’attendais depuis maintenant 10 ans en l’espace de quelques mois. 

 

« On aime certains légumes et pas d’autres »

 

Lorsque l’on grandit, on apprend d’abord à marcher puis à courir, on change de vêtements avec l’âge, on se découvre un corps, un style, un état d’esprit, on découvre qu’on aime certains légumes et pas d’autres. 

Avec ce nouvel atelier, les missions que j’occupe ont été complètement chamboulées. J’ai dû mettre à profit ma créativité pour devenir un chef d’atelier; accompagner et former mes collègues de la confection. Cela fait peut-être 1 an que je n’ai pas créé à l’aide d’une machine à coudre, pour moi c’est comme un long temps passé à ne pas pouvoir aller boire un verre en terrasse : c’est long. 

Le calibrage des machines

Il a fallu découvrir nos 36 nouvelles machines, bien les calibrer pour la production de nos pantalons, organiser notre nouvel espace de travail, le tout en répondant également à vos commandes : un travail titanesque ! 

Un travail d’équipe

Notre nouvelle organisation de travail a été décidée en concertation avec les équipes. Nous avons tâtonné pour trouver la bonne harmonie afin que chacun(e) se sente à l’aise à son poste et dans son environnement de travail. La formation et l’échange ont été des éléments clés dans la réussite de ce projet.

Même si 80% de la tâche a été complétée, il nous faudra encore quelques mois avant d’atteindre un positionnement optimal et une bonne ergonomie des postes de travail. Ensuite il faudra s’exercer sur ces nouvelles machines pour laisser faire “l’intelligence de la main” afin d’aller chercher une certaine forme d’excellence. 

« Je suis vraiment fier d’avoir pu partager ma passion »

 

Aujourd’hui Chantala, Ipek, Maëlle, Ibrahim, Chogik et Clémentine sont épaulés par l’équipe de la boutique (confinement oblige) Thomas, Mathieu et Océane pour la réalisation de vos pantalons. Je suis vraiment fier d’avoir pu partager ma passion pour la couture et sa technique à toute l’équipe. Une fois que notre équipe de confection sera autonome, nous allons gagner du temps dans la fabrication de nos pantalons et il sera directement réinvesti dans le contrôle qualité.

Le but de notre atelier n’est pas uniquement de produire plus, mais de produire mieux. Chaque produit doit sortir avec nos standards de qualité, le défi est vraiment de produire pour soutenir notre développement mais pas au détriment de nos valeurs pour lesquelles mon équipe et moi nous battons depuis maintenant plus de 7 ans : qualité, transparence, et circuit-court.

 


Seriez-vous intéressé(e)s par une visite d’atelier?

L’adresse de notre boutique-atelier demeure inchangée. Elle est toujours située à Nancy, au 5 rue Saint Nicolas mais désormais détachée de sa partie confection. L’atelier est maintenant aux portes de Nancy, à Maxéville. D’ailleurs, nous nous posons une question, seriez-vous intéressé(e)s pour visiter notre atelier et faire des achats sur place ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *